Mon essuie-tout…

Je poursuis mon petit chemin vers le « Zéro déchet » que je n’atteindrai jamais. Après les sacs plastique et papier, je me suis intéressée à l’essuie-tout. Cela fait plus d’un an que j’utilise des petits carrés d’éponge blancs ou anthracites, en fonction de leur utilité. Mais j’ai eu envie de faire des carrés plus jolis pour la cuisine, à présenter sur un dévidoir. Il me fallait juste un peu de temps…

Éponge, tissus de ma réserve. Pressions Kam.

Il me reste à convaincre les hommes de la maison…

50 Comments

  1. Ghislaine37

    Bonjour Nathalie
    Il est super chouette ton essuie-tout.
    Mais ce n’est pas évident à utiliser pour essuyer la graisse dans un plat . On peut faire certaines choses avec, mais pas tout. Bon Dimanche sous la pluie. Bonne semaine. Gros bisous.

  2. josiane Lacour

    C’est tellement beau que j’aurais peur de les salir trop rapidement, l’idée est vraiment très bonne je sens qu’elle sera reprise par quelques unes, bon dimanche, bisous.

  3. toujours dans une démarche plusque vitale pour notre planète … reste à convaincre beaucoup de personnes… moi perso j’achète les rouleaux avec demi feuille mais surtout à l’ancienne des chiffons mouillés … joli travail bon dimanche bises

  4. C’est une superbe idée !! tellement jolie et pratique…
    J’avoue que le zéro Sopalin, je n’y suis pas encore arrivée… pour ramasser les petits vomitos des chats, par exemple… mais ta réalisation me donne envie de retenter, et pour les taches vraiment grasses, j’ai pas mal de chiffons…
    A suivre, donc…
    Bon dimanche, bises

  5. C’est une belle et bonne idée, c’est un pas vers le non-gaspillage mais, malheureusement, on ne peut pas utiliser ce genre d’essuie-tout pour l’huile, la graisse, etc…. mais c’est déjà bien de limiter l’utilisation des papiers absorbants.

  6. Je ne me sers plus que des essuie-tout en tissus que j’ai faits avec ma réserve de tissus, les tiens sont très beaux et quelle bonne idée de le mettre sur un dévidoir, il va falloir que je trouve des pressions kam.
    Bises et bel après-midi, chez nous il pleut.

  7. nathaliec

    Très sympa ton sopalain en tissu , impeccable pour utiliser des chuts de tissus ;)))
    Moi j’ai commencé par les lingettes en éponge bambou et au crochet , c’est très agréable !!
    Gros bisouxxx ma Cerisette
    Nathalie

  8. En plus c’est assez facile à faire mais je ne suis pas encore à jeter mes « essuie-tout » du commerce. En principe j’utile beaucoup des torchons et le sopalin m’est utile pour les choses bien grasses à essuyer.
    En attendant les tiens sont en plus jolis avec ces tissus
    bizz
    violine

  9. Ah ah, oui, convaincre les hommes de la maison, ça n’est pas toujours facile ! Mais petit à petit on peut arriver à restreindre l’utilisation de certains produits, comme l’essuie-tout en effet, et le tien est très joli, ou le film plastique en utilisant les tissus cirés, les éponges en faisant des tawashi…

  10. Isabelle

    J’ai déjà mes lingettes faites qu’avec des restes de liberty, quand on a trois petits enfants c’est très pratique. L’essuie tout j’y pense , mais des jolis comme les vôtres, j’aurai du mal à les utiliser. Comme d’habitude très joli travail

  11. hélène

    C’est joli et tout, mis cela me laisse dubitative !
    En effet, il faut laver ce genre de choses, et souvent …qui dit lavage dit lessive, électricité, etc ….Je ne sais pas si le gain est quantifiable ! mais c’est quand même très jolie, bravo pour l’idée.Bonne journéelène

  12. bravo!belle réalisation!j’ai commencé à faire des lingettes lavantes ou démaquillantes commandées par ma fille!d’un côté une ancienne serviette,de l’autre des tissus enfantins,fleuris ou géométriques!mais je ne suis pas experte en couture!bisous josie

  13. Marie-Thé

    Très sympa tout ça … mais i faut stocker et laver, d’ou gaspillage d’eau,et l’eau sale elle va ou ?????
    je reste avec mes sopalins!!!! et pourtant je fais attention à tout. Mais parfois je me demande si on nous pousse pas vers la folie douce.
    Amitié !!!!

    • Nathalie-Cerise

      Merci. Un ou deux essuie-tout en plus de mon linge, ce n’est pas grand chose, je ne consomme pas plus d’eau. Je limite les déchets. Je me rends compte que j’utilise moins mes essuie-tout que ceux en papier. Je pense que nous prenons conscience que l’on doit faire des actions, si petites soient-elle. Douce soirée.

  14. Je n’achète plus d’essuie-tout papier depuis fort longtemps depuis que j’ai recyclé des serviettes éponge. Mais je dois avouer que j’en réserve certains exclusivement pour des usages très salissants. Les tiens sont ravissants !
    Je les range simplement pliés dans une corbeille. L’idée des pressions me semble plutôt contraignante et moins pratique…
    Bonne semaine,

  15. Nadine CRUCQ

    Très bonne idée ! En plus c est vraiment très raffiné. Cela permet d utiliser les petits morceaux de tissus que l on garde on ne sait pourquoi. Moi je recycle les chemises de mon époux. Comme il est plus grand que moi j en fait des chemises de nuit après avoir coupé les manches et le col. Bonne semaine. Nadine.

    • Nathalie-Cerise

      Merci Stephania, j’ai choisi de les faire de la même taille que l’essuie-tout acheté dans le commerce afin qu’ils trouvent leur place sur mon dévidoir. Douce soirée.

  16. Martine

    Une très belle interprétation écologique pour l’essuie tout! hier j’ai réalisé des lingettes sur le même principe 😉
    Belle semaine
    Bisous ♥

  17. Tatie Nate

    Super idée, vraiment !! Et magnifiquement réalisée ! Je vise moi aussi la réduction de mes déchets et consommation mais je manque terriblement de temps… rrrrggghhhh !!!

  18. Je pense depuis un certain temps a en fabriquer moi même….les tiens sont très sympas. Je me pose toutefois la question de savoir si les pressions tiennent dans le temps ou faire plutôt des carrés pliés dans une corbeille…..? En tout cas j’aime beaucoup ceux que tu a fais..
    Douce journée!
    Gladys

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *