Duo d’automne…

Une nouvelle saison marque le retour de notre duo avec ma Béa. Nous avons choisi une grille chargée d’histoire qui m’a beaucoup touchée, le procès de ces femmes, mais aussi d’un des hommes Giles Corey,  jugés pour sorcellerie à Salem en 1692. J’ai choisi de réaliser un cadre avec une baguette sobre, simplement…

Grille « Salem Hornbook » de Plum Street Sampler, brodée sur lin Lakeside Linen Maritime White 40ct. Baguette Larson Juhl (Coloris’).

Il est temps d’aller découvrir l’interprétation de ma Béa

52 Comments

  1. pecelette32

    Ta finition est différente de celle de Béa mais aussi jolies l’une que l’autre,bravo à vous 2 pour le choix de cette belle grille, bon dimanche, bisous.

  2. Deux broderies parfaitement réussies et très bien finitionnées. Bravo !
    Vous devez éprouver beaucoup de plaisir à broder ainsi en duo… et vous nous régalez les yeux de vos réalisations : continuez !

  3. Ghislaine37

    Bonjour Nathalie
    Deux superbe versions de cette broderie. Deux finalisations tout aussi jolies l’une que l’autre. Bravo à vous deux.
    Les histoires de sorcelleries étaient monnaie courantes à cette époque et si on été un peu différent des autres on été catalogué de sorcier ou sorcière.
    Bon Dimanche ensoleillé et Bonne semaine. Bisous.

  4. bravo à toi également pour cette réalisation !!! la broderie est la même mais le rendu est très différent !!! tu as choisi un très beau cadre qui rend bien hommage à cette histoire……bises et bon Dimanche !

  5. Un même modèle est deux versions l’une aussi jolie que l’autre! je ne connaissais pas ce modèle… et en effet une finition sobre lui convient très bien!!
    bon dimanche
    amitiés

  6. La même broderie mais des finitions très différentes.
    Très beau ce cadre : sobre mais très chic.
    Quelle sera la broderie que vous avez choisie pour l’hiver ?
    Bon dimanche et bricole bien.
    Bisous.
    Sylvie

  7. Il y a quelques années j’ai vu un reportage intéressant sur ce sujet : dans cette région à l’époque le blé contenait du bromure, qui donne les mêmes hallucinations que le LSD. Comme les femmes étaient celles qui utilisaient le plus la farine pour faire le pain, elles étaient les premières touchées par ces effets et étaient accusées de sorcellerie . Bien sûr la science ne pouvait expliquer leurs convulsions.
    Quels drames ont dû se jouer …
    Quand on sait tout ça, votre broderie n’en est que plus touchante !
    Bon dimanche

  8. nathaliec

    Très belle cette broderie et sa finition est parfaite avec ce joli cadre noir tout simple !!
    La version de Béa est tout aussi jolie !!
    Bravo a toutes les deux ;))
    De gros bisouxxx ma Cerisette et bon courage pour demain ….
    Nathalie

  9. Quel plaisir de retrouver votre travail en binôme !!
    Ton cadre est parfait avec ton ouvrage , vous avez toutes deux choisi avec justesse ,la sobriété autour de cette terrible histoire !!
    Gros bisous et doux dimanche

  10. J’ai beaucoup aimé la finition de Béa en coussinet, mais la tienne est très jolie aussi, ce cadre très sobre met joliment en valeur cette belle broderie.
    Ces pauvres femmes (et cet homme), victimes de l’ignorance et de la superstition…
    Bises, belle soirée.

  11. Nadine CRUCQ

    C’est très joli ! J’aime les deux versions, ma préférence va tout de même à la vôtre. Très sobre et raffinée. Bonne semaine, Nadine.

  12. Bea de C

    Ma Cerisette, en transit à Zurich avec une bonne connexion, je viens admirer ta jolie broderie avec ce cadre juste parfait! Toujours un tel bonheur de broder en duo… Je me réjouis déjà du prochain!!! Mille bisoussss

  13. Martine

    Un choix de grille chargé d’histoire et parfaitement traduit par vos petites croix. Ton cadre rend vraiment hommage à ces nombreuses victimes innocentes.
    Bon courage pour la reprise
    Bisous ♥

  14. Même point de départ pour chacune… mais le résultat correspond à sa personnalité.
    Au travers de ces belles petites croix, c’est émouvant de connaitre l’histoire tragique de ces femmes…
    Bon samedi, bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *